Services et population

Le projet "MisMi" est lancé !

Le 15 mars dernier à Aoste, le projet transfrontalier MisMi (Modèle intégré pour une Montagne inclusive) a été inauguré. Il réunit la Tarentaise et le Val d'Aoste dans l'objectif de développer des services sociaux et de santé de proximité qui répondent aux besoins spécifiques des populations de montagne.

Le projet "MisMi

interreg ALCOTRA FR RGBAu total, huit partenaires se sont lancés dans ce projet de trois ans (2017-2020), financé par le programme européen ALCOTRA :

  • du côté italien : Azienda USL Val d'Aoste, Plan de Zone Val d'Aoste, Institut Mario Boella de Turin,
  • du côté français : APTV, Ifremmont (Institut de formation en médecine de Montagne), CIAS EHPAD « la Maison du Soleil» d'Aime, EHPAD "La Centaurée de Bozel", Centre hospitalier d'Albertville-Moûtiers.

Aux phénomènes du vieillissement de la population, de la réduction des travailleurs sanitaires et sociaux sur le territoire et du déficit d'accès aux soins et aux services sociaux, la Tarentaise et le Val d'Aoste souhaitent répondre par des actions synergiques basées sur deux piliers :

  • autonomisation des individus et des communautés locales,
  • utilisation des nouvelles technologies comme outils pour l'innovation, l'amélioration de la qualité et l'accès aux services et la réduction de l'isolement.

Le budget total de ce projet s'élève à 1 833 012 € sur trois ans (2017-2020).

"MisMi" en Tarentaise

Fotolia 131537957 LEn Tarentaise, le projet vise à développer les téléconsultations au sein des EPHAD (Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) d'Aime, Moûtiers et Bozel, ainsi qu'à favoriser la télésurveillance au domicile des patients.

Le territoire est soutenu pour ces actions par l'Europe (FEDER Interreg), la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Département de la Savoie, l'Agence Régionale de Santé (ARS), et bénéficiera de 375 000 € d'aide sur 3 ans (2017-2020).

Share/Save/Bookmark