Risques

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. ImprimerEnvoyer

La Tarentaise est un territoire de montagne soumis à de nombreux risques naturels (inondation, avalanche, glissement de terrain...)  ou  technologiques (industriel, transport de marchandises dangereuses, rupture de barrage).

En France, les risques dits « majeurs » sont caractérisés par un phénomène potentiellement dangereux – aléa - pouvant toucher une zone où des enjeux humains, économiques ou environnementaux sont en présence. Les effets peuvent toucher un grand nombre de personnes, occasionner des dégâts importants et dépasser les capacités de réaction de la société.

L'aléa L'enjeu Le risque

Pour faire face à de telles situations, le rôle de la commune est primordial et a été réaffirmé par la loi du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile. Devant les besoins exprimés par les élus locaux, l’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise a créé en 2007 une mission « Risques » afin de soutenir les communes du territoire dans leur mission de sauvegarde et d’information des populations. Les collectivités ont ainsi réfléchi à la manière de s’organiser si un événement majeur survenait, dans le cadre de la réalisation de leur Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Elles ont également informé la population des mesures prises pour gérer les risques existants sur la commune avec la diffusion du Document d’Information Communale sur les Risques Majeurs (DICRiM – disponible ici en téléchargement).

Au-delà de ces documents communaux, une exposition sur les risques majeurs en Tarentaise a été créée.
+ d'infos : consultez le icon Catalogue des expositions itinérantes p.4.

Ces actions s'inscrivent dans le cadre plus général du Programme d’Action et de Prévention des Inondations PAPI  piloté depuis 2006 par l’APTV.

Pour leurs actions vis-à-vis de la gestion des risques, l'Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise, le Syndicat Intercommunal Arlysère, le Syndicat du Pays de Maurienne et la Communauté de Communes du Pays de Montmélian ont été récompensés le 23 mai 2011 au Sénat, lors des Trophées de la résilience sociétale.

Organisée par le Haut Comité Français pour la Défense Civile, ces prix ont pour objectif de récompenser les meilleures initiatives concourant à l’amélioration de la sécurité, de la protection des populations et de la continuité d'activité, face aux risques et menaces majeurs. Un jury composé de parlementaires, de représentants du secteur privé, du secteur public, du monde associatif et de la société civile et présidé par M. Paul Girod, Membre honoraire du Parlement et Président du HCFDC, a récompensé le réseau des intercommunalités savoyardes du trophée de la collectivité locale.

Share/Save/Bookmark