La commission « Eau et rivières » se déplace sur le terrain pour appréhender la gestion torrentielle

Sous un format inédit, la commission « Eau et Rivières » de l’APTV et les élus GEMAPI des communautés de communes ont été conviés le 23 juin à une commission sur le terrain. Les outils d’aide à la décision développés et construits par l’APTV ont pu être illustrés. Cette séance a également permis de soulever des sujets que les GEMAPIENS devront se saisir.

Les objectifs de ces visites de terrain ont été :
– de partager la connaissance actuelle sur le fonctionnement et les dynamiques torrentielles,
– de visualiser des zones inondables à enjeux présentes sur le bassin versant,
– d’observer différentes typologies d’ouvrages et d’aménagement situées en cours d’eau,
– d’illustrer les résultats des outils d’aide à la décision développés et mis en œuvre par l’APTV à destination des EPCI du bassin,
– d’appréhender des sujets de gestion que les structures GEMAPIENNES auront à se saisir.

3 temps ont ponctué l’après-midi. Un site sur les hauteurs de Bourg Saint Maurice a permis de partager une vision d’ensemble sur plusieurs sites d’intérêt pour la gestion des inondations. Ensuite 2 zones inondables ont été parcourues pour constater des désordres hydrauliques et analyser le rôle et la contribution de différents aménagement et ouvrages situés en cours d’eau pour la compétence GEMAPI. La commission s’est déplacée sur les torrents du Nantet à Bourg Saint Maurice et du Ponthurin dans la traversée du village de Landry.

Cette commission « eau et rivières » s’est principalement focalisée sur le fonctionnement torrentiel et sur des enjeux de gestion relatif à la prévention des risques d’inondation.

Un moment de convivialité est venu clôturer la commission. Le service « eau et rivières » remercie l’ensemble des participants.

Les élus ont exprimé leur volonté de réitérer ce format de commission sur d’autres sites de la vallée. Une prochaine session sera organisée sur la partie aval du bassin versant après la période estivale. Cette session permettra notamment d’appréhender les enjeux de gestion sur l’axe Isère.