Une expérimentation hydraulique en Basse Tarentaise

L’hydrologie et la morphologie naturelle de la rivière Isère en Tarentaise sont perturbées par de nombreux aménagements anthropiques (réseaux, infrastructures, zones d’habitats ou artisanales…) et fortement influencées par les aménagements hydroélectriques du bassin versant. Dans ce contexte, le territoire réalise actuellement un suivi des effets d’une expérimentation hydraulique de lâchers d’eau avec de forts débits, engagée par EDF sur l’Isère.

Photographie aérienne (Aire de Langon)

Les tronçons court-circuités par l’usage hydroélectricité et leurs conséquences ne se limitant pas au bassin versant de l’Isère en Tarentaise, l’APTV s’est associée avec les gestionnaires de l’Isère en combe de Savoie (Syndicat Mixte de l’Isère et de l’Arc) pour améliorer la connaissance de l’impact des modifications des débits sur la morphologie du cours de l’Isère. Les ouvrages hydroélectriques influençant les débits en combe de Savoie étant principalement situés en Tarentaise, un croisement des démarches apparaît incontournable.

Pour ce faire, une expérimentation grandeur nature de lâchers d’eau “morphogènes” a été réalisée par EDF en mai depuis les ouvrages d’Aigueblanche et de La Bâthie avec des débits avoisinant les 200 m3/s à Albertville (cf. photo à droite).

En basse Tarentaise, un suivi avant et après cette expérimentation a été engagé par le service Eau et Rivières de l’APTV pour évaluer ses conséquences sédimentaires et environnementales sur la rivière. Il a consisté en:

  • la réalisation de photographies aériennes qui seront analysées cartographiquement (évolution des dépôts de sédiments, végétalisation, …)
  • la réalisation de photographies sur site des atterrissements et bras secondaires (modification des habitats, modification des conditions de mise en eau des bras, …)
  • la réalisation de mesures des hauteurs de dépôts de matériaux fins sur des secteurs clés
  • etc.

Les données collectées sont actuellement en cours de traitement et permettront d’évaluer les effets de cette expérimentation.

 

Photographies aériennes par drone