Au chevet des zones inondables

Depuis le printemps 2019, l’APTV réalise une expertise globale de l’ensemble des zones inondables connues afin que les gestionnaires (les communautés de communes) puissent orienter leurs actions et investissements de la manière la plus efficace possible dans la protection et la prévention.

Exemple d’enjeux en zone inondable
sur la commune de Cevins

Ouvrage de protection existant sur la commune de Le Bois

Malgré la réalisation ces dernières années de nombreux aménagements visant à réduire la vulnérabilité du territoire au risque inondation, il subsiste aujourd’hui de nombreux secteurs soumis à des débordements de torrents. Sur la base des connaissances locales, l’APTV a engagé une expertise globale à l’échelle de la vallée de la Tarentaise. Dans ce cadre, l’analyse de base de données et des investigations de terrain ont permis d’étudier :

  • les aléas connus (phénomènes d’inondations, coulées de boue, etc.),
  • les enjeux situés en zone inondable (habitations, commerces, etc.),
  • la présence, l’état et la fonctionnalité des ouvrages de protection et particulièrement des digues, dont les données sont issues d’un état des lieux spécifique réalisé par l’APTV en 2018 et 2019.

Pour les secteurs jugés prioritaires par les gestionnaires, un dimensionnement technique et financier des études et des actions de gestion du risque d’inondations va être engagé dans les prochains mois (exemple d’actions : gestion et entretien des digues, évacuation, alerte, aménagements de protection, ralentissement dynamique, gestion sédimentaire, etc.).

Ce programme bénéficie d’un soutien financier par l’Europe au travers d’un programme LEADER.

A l’échelle de la vallée de la Tarentaise, ce sont plus de 2000 ha de zones inondables qui ont été prospectés. Environ 9000 habitants vivent dans ces secteurs vulnérables et 4000 commerces/entreprises y sont implantés.