Emploi saisonnier : un accord de coopération signé avec Marennes Oléron

Suite à la venue d’une délégation de Marennes Oléron sur notre territoire en octobre dernier, ce fut au tour de plusieurs acteurs de Tarentaise d’aller à la rencontre des élus, techniciens et employeurs touristiques de Charente Maritime les 7 et 8 juin dernier. Le projet, mené dans le cadre d’un projet de coopération « LEADER », est de faciliter et de consolider des « boucles saisonnières » pour l’emploi sur l’ensemble de l’année entre mer et montagne.

Les premières séances de travail initiées en 2017 avaient déjà mis en avant l’intérêt d’un partenariat entre Tarentaise et Marennes Oléron.

En effet, malgré leurs différences, ces deux territoires rencontrent les mêmes problématiques et peuvent être complémentaires : réseau d’entreprises capables de proposer des emplois sur des saisons différentes, permettant de limiter la précarité des salariés et de les fidéliser auprès des employeurs, question de la qualification et de la formation des saisonniers à l’embauche, problématique du logement dans des zones touristiques, …

C’est donc avec beaucoup d’attente qu’une petite délégation de Tarentaise s’est rendu sur le territoire de Marennes Oléron suite à l’invitation faite par le COBEMO et le Pays Marennes Oléron.

Celle-ci était composée de Jocelyne Abondance, conseillère départementale et présidente du GAL Tarentaise, Alexandra Hudry et Roberta Monnier Devalle, élues de la commune des Belleville, Cristelle Vanin directrice du Comité de Bassin d’Emploi, Mathieu Jay, directeur des affaires sociales et responsable des espaces saisonniers des Menuires et Val Thorens et Sonia Coutaz, chef de projet LEADER à l’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise.

Les premiers échanges ont démarré au sein de la Maison des Initiatives et des Services de Marennes, labellisée MSAP et à l’offre de services très étendue, puis se sont poursuivies dans le cadre de la visite d’une ancienne maison de retraire reconvertie en logement pour travailleurs saisonniers à Dolus d’Oléron.

Cette visite a permis aux acteurs de Tarentaise de connaitre le fonctionnement d’une structure qui n’existe pas sur notre territoire : le « Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes » (CLLAJ).

A Saint Pierre d’Oléron les discussions se sont poursuivis au Bureau Information Jeunesse puis à l’agence Pôle Emploi, partenaire du projet, notamment sur la question de la mise en place de « e-forum » ou « salon en ligne » permettant de compléter les procédures de recrutement via des échanges par webcams interposées.

Côté emploi de la restauration, le groupe a eu des échanges fructueux avec Fabrice Roux, président de l’association « Assiette Saveurs » dont l’objectif est que les restaurateurs travaillent au maximum les produits locaux dans leurs menus. Un échange d’autant plus instructif que ce restaurateur a, il y a quelques années, « fait des saisons » à Val Thorens…

Au château d’Oléron, le propriétaire du camping 5 étoiles La Brande, Alain Barcat, a présenté son établissement ainsi que son activité en tant que président du Groupement d’Employeurs Marennes Oléron. Une structuration actuellement inexistante en Tarentaise et qui permettrait certainement de répondre à des enjeux locaux. Enfin les visites se sont terminées au Novotel Thalassa de Saint Trojan les Bains ou Philippe Lutz, directeur, également président du Comité de Bassin d’Emploi de Marennes Oléron, et du Club d’Entreprises Marennes Oléron a présenté son établissement et sa politique de recrutement.

Les échanges se sont conclus par la signature d’un accord de coopération, en présence de Michaël Vallet, Maire de Marennes, conseiller départemental, président de la communauté de communes du Bassin de Marennes et président du Pays Marennes Oléron.

Cet accord définit très concrètement les engagements de chacun pour développer un certain nombre de projets tels que :

  • La réalisation et la diffusion d’outils de communication sur les deux territoires, favorisant la mobilité des saisonniers.
  • La mise en place d’un système de mutualisation de salariés au sein d’un réseau identifié et volontaire d’employeurs ayant les mêmes besoins sur les deux territoires. Au-delà des métiers du tourisme, un travail est également prévu auprès des employeurs du service à la personne.
  • La mise en œuvre d’actions d’accompagnement et d’incitation (logement, formation, …) favorisant l’alternance Mer/Montagne auprès des saisonniers des deux territoires, notamment des plus jeunes.
  • Des réflexions croisées sur la mise en place ou le développement des groupements d’employeurs.
  • Les participations croisées à des forums de l’emploi saisonnier sur les deux territoires, …

En résumé ces deux jours ont permis des échanges très fructueux et le lancement officiel d’une démarche commune. Gageons que ce travail permettra de développer et de sécuriser de nombreux parcours professionnels saisonniers à Marennes Oléron et en Tarentaise !