La Tarentaise, la Maurienne et Arlysère réunies pour porter un nouveau programme européen

Le renouvellement des programmes européens pour la période 2023-2027 impose un été studieux…
Dans ce cadre, une petite cinquantaine d’élus et de techniciens se sont récemment réunis à Moûtiers pour exprimer leurs attentes et leurs besoins futurs pour ce grand territoire.

 

 

 

 

Tarentaise, Maurienne, Beaufortain, Val d’Arly, Albertville… ce périmètre réuni beaucoup de points communs : la montagne tout d’abord, mais aussi l’économie touristique, le label « Pays d’Art et d’Histoire » et bien d’autres enjeux.
C’est pourquoi l’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise, la communauté d’agglomération d’Arlysère et le Syndicat du Pays de Maurienne ont décidé de se regrouper pour pouvoir candidater à l’appel à candidature du prochain programme « LEADER » ; avec l’APTV positionnée comme chef de file.

LEADER est un programme européen de développement rural qui permet de mobiliser des fonds dédiés (FEADER).

Ce n’est pas une nouveauté en Tarentaise et en Maurienne, où ce programme est déployé depuis 2016 et a permis de financer de nombreux projets (à ce jour environ 70 dans chaque territoire). La nouveauté de la prochaine programmation est la taille minimale que devront avoir les territoires pour pouvoir porter ce dispositif, beaucoup plus grande qu’auparavant !

Pour rappel, ce fonds, géré par la Région, permet de soutenir des projets innovants et fédérateurs s’inscrivant dans une stratégie définie par les acteurs du territoire (publics et privés).

La candidature devra intégrer 3 thématiques obligatoires : la revitalisation des centres-bourgs, la construction d’une offre touristique renouvelée et l’accès à l’emploi. La transition énergétique et écologique devra être transversale à tout.

La réunion à Moûtiers a permis de présenter à tous les nouvelles modalités, de faire un retour sur ce qui a bien marché jusqu’à présent et de préparer l’avenir.
De manière synthétique, les questions de l’offre culturelle et l’offre de mobilité ont été particulièrement exprimées. Les services à la personne, l’accès au logement des jeunes, le soutien au maintien du commerce, l’économie circulaire, les circuits courts, les équipements et l’offre touristique intersaison ont également été fléchées.

Et après ?
D’autres rencontres territoriales seront prévues cet automne et réuniront toutes les structures et personnes rencontrées afin de présenter et affiner les thématiques d’intervention, les types de projets qui pourront bénéficier des aides et la manière dont seront sélectionnés les lauréats.