Quel avenir pour le Dôme de Vaugelaz ? Lancement d’une démarche de concertation

L’APTV, au travers de l’animation du site Natura 2000 « Adrets de Tarentaise » est partenaire des communes des Chapelles, de Bourg-Saint-Maurice et de Plagne Tarentaise pour la mise en oeuvre d’une action de concertation pour la préservation du Dôme de Vaugelaz.

Les populations d’insectes et d’oiseaux, l’ensemble des espèces végétales d’altitude, les alpages et leurs chalets, les prairies de fauche, font en grande partie la richesse écologique et paysagère de la Tarentaise et de ses massifs (Vanoise, Beaufortain, Lauzière…).
Tous ces éléments sont largement dépendants de pratiques agricoles favorables, d’une urbanisation raisonnée et d’une fréquentation maitrisée.

En parallèle, nous sommes de plus en plus nombreux à souhaiter retrouver des lieux de quiétude, propice à l’apaisement, le répit, le repos ; une montagne qui apporte un autre « service », complémentaire à celui proposé par les stations de sport d’hiver, été comme hiver.

Le dôme de Vaugelaz, par la richesse de sa biodiversité et son paysage très ouvert, est un site particulier en Tarentaise. Il est le lieu de multiples pratiques, agricoles en premier lieu, mais également ludiques, sportives, lieux d’habitat permanent ou ponctuel, …
Sa fréquentation s’accroit progressivement et il fait de plus face à de multiples pressions.
Les élus des communes des Chapelles, de Bourg-Saint-Maurice et de Plagne Tarentaise reconnaissent la richesse de ce site pour la vallée, et à ce titre souhaitent en préserver le patrimoine paysager et environnemental.

L’idée est de conserver un espace habité et vivant, dans le respect du milieu naturel et des activités pastorales, sans pour autant devenir un espace mis « sous cloche ».
A ce jour les moyens pour mettre en œuvre et atteindre cet objectif ne sont pas encore définis et les élus souhaitent ouvrir le dialogue avec tous les utilisateurs du site par le biais d’une large concertation lancée en 2022.

Cette concertation a pour objectif de faire réfléchir tous les utilisateurs du Dôme pour construire une stratégie commune et partagée et définir quelles seraient les solutions les plus adaptées à mettre en œuvre.

Avec le soutien de l’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise, animatrice du site Natura 2000 « Adrets de Tarentaise », et l’appui d’un intervenant spécialisé en concertation, il est donc prévu de lancer dès février et jusqu’au mois de juin un travail par le biais de questionnaires, d’entretiens individuels et de réunions de travail afin de recueillir l’avis du plus grand nombre, les confronter et d’imaginer collectivement des solutions équilibrées pour atteindre les objectifs de préservation.