Signature du Contrat de Relance et de Transition Écologique Tarentaise Vanoise

Mardi 13 juillet a eu lieu la signature du Contrat de Relance et de Transition Écologique (CRTE) Tarentaise Vanoise par Monsieur Pascal Bolot Préfet de la Savoie, Fabrice Pannekoucke, Président de l’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise et les Présidents des 5 communautés de communes de Tarentaise (Yannick Amet, CCHT ; Lucien Spigarelli, COVA ; Claude Jay, Vice-Président CCCT ; Thierry Monin, CCVV ; André Pointet, CCVA).

Instaurés par une circulaire du Premier ministre de novembre 2020, les Contrats de Relance et de Transition Ecologique visent à territorialiser une partie du plan de relance selon les spécificités de chaque territoire. Conclus pour la durée du mandat municipal, ils constitueront le cadre de référence pour l’intervention de l’Etat. Constitués d’un projet de territoire et d’une partie opérationnelle composés de projets, ils seront financièrement alimentés par des fonds issus notamment de la DETR et de la DSIL qui seront abondés de crédits du plan de relance. D’autres partenaires pourront se joindre au CRTE.

Depuis le mois de janvier 2021, l’APTV qui a été désignée porteur du CRTE, a sur la base des données existantes, réalisé un diagnostic synthétique du territoire duquel découle les orientations prioritaires du CRTE. Les communautés de communes ont organisé à leur niveau le recensement des projets et organisé leur priorisation.

Le comité de pilotage s’est réuni à trois reprises (avril, mai et juin) pour examiner le diagnostic, les orientations et les demandes de financements remontées des communes et intercommunalités.

Le CRTE est organisé autour de 3 grandes orientations stratégiques :

AXE 1 – Réduire la vulnérabilité du territoire et l’adapter aux effets du changement climatique : ressources naturelles, transition énergétique et écologique

  • Encourager les consommations responsables et la sobriété énergétique
  • Renforcer la dynamique de la rénovation énergétique dans les parcs privés et publics pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments
  • Réduire l’artificialisation des sols, protéger et valoriser les ressources environnementales, réduire les pollutions (air et eau)
  • Connaissance, conciliation et économie d’usage de la ressource en eau
  • Connaître, se protéger et s’adapter face aux risques naturels
  • Mieux réduire, transformer et valoriser les déchets

AXE 2- Adapter l’économie et réduire sa vulnérabilité

  • Compléter, élargir, orienter le modèle de développement en vue d’un rééquilibrage vers une économie bas carbone
  • Diversifier, compléter et adapter l’offre touristique de la montagne pour la rendre plus résiliente économiquement et environnementalement notamment en valorisant les ressources patrimoniales et naturelles
  • Favoriser le développement des circuits de proximité et les projets de diversification agricole pour une alimentation responsable
  • Exploiter durablement la forêt alpine et promouvoir les bois locaux dans la construction

AXE 3 – Un territoire attractif et de qualité pour ses habitants 

  • Développer la mobilité durable en déployant des moyens de transport plus propres, plus abordables et plus sains pour répondre aux modes de vie et aux besoins de mobilité actuels
  • Accompagner les dynamiques de revitalisation des centres bourgs
  • Développer l’offre de services à l’année à destination des habitants (dont santé et numérique ; jeunesse) Création de tiers lieux, culture
  • Prendre en compte le vieillissement de la population dans les politiques publiques (social, santé, habitat, mobilité) : bien vieillir en Tarentaise
  • Favoriser l’insertion, la formation professionnelle et accompagner la saisonnalité
  • Produire de l’habitat pour tous

Axe transversal : Agir avec l’ensemble des acteurs pour conduire et porter la transition

Les projets présentés illustrent le dynamisme du territoire pour la relance et la transition écologique avec 142 409 451  € de travaux et des recettes attendues de 46 468 479 € sur 6 ans. D’ores-et-déjà, le plan de relance a permis d’irriguer le territoire, au bénéfice d’acteurs publics, privés ou associatifs, de plus de 11,3 M€.

Le CRTE est signé pour la durée du mandat municipal et pourra être mis à jour chaque année de façon à intégrer les nouveaux projets. La gouvernance est organisée à travers un comité de pilotage qui rassemble les élus du bureau de l’APTV et le sous-préfet d’Albertville.

————————————-

L’aménagement du plan d’eau des Bruyères

est un projet porté par la communauté de communes Cœur de Tarentaise et la commune des Belleville. Il vise à mettre en valeur un site naturel d’intérêts écologique et touristique en réalisant une remise en état du plan d’eau, des aménagements pour améliorer les conditions de pratique du site (signalétique, cheminements piéton ..) ainsi que  la reconnexion du Torrent du Péclet avec la tourbière.  Sa réalisation participera également à la diversification des activités touristiques en vallée de Tarentaise.