Le territoire se structure pour l’eau, les rivières et la GEMAPI

L’APTV a fait évoluer ses statuts et propose désormais une nouvelle carte de compétences pour soutenir les porteurs de projets dans la mise en œuvre d’actions opérationnelles sur les cours d’eau et la GEMAPI. Sur le bassin versant Isère en Tarentaise, 5 communautés de communes sur 6 ont adhéré à cette nouvelle organisation.

Suite à l’étude de structuration de la gouvernance sur le grand cycle de l’eau à l’échelle du bassin, l’APTV a fait évoluer ses statuts lors du comité syndical du 29 mars 2019. Ainsi deux cartes sont proposées aux communautés de communes :

  • La première correspond à la compétence historique, d’animation, de coordination et d’élaboration des outils financiers à l’échelle du bassin versant. Cette dernière a fait l’objet d’une actualisation, notamment pour préciser l’articulation avec la GEMAPI.
  • La deuxième propose de soutenir les porteurs de projet sur des actions opérationnelles, qualifiées de « structurantes » à l’échelle du territoire. Dans ces situations, l’APTV apporte un accompagnement techniquement et administrativement pendant toutes les phases d’élaboration du projet.

Suite à ces modifications statutaires, les communautés de communes de l’APTV devaient se positionner pour renouveler leur adhésion à la carte de compétence historique et pour valider leur adhésion aux nouvelles missions. A l’exception de la communauté de communes de Val Vanoise, l’ensemble des communautés ont adhéré aux deux cartes de compétences. Ainsi, depuis le 28 septembre 2019, l’APTV a renforcé et étendu son action dans le domaine du grand cycle de l’eau sur le bassin versant de l’Isère en Tarentaise.
A noter que pour la communauté d’Agglomération d’Arlysère, qui n’est pas membre de l’APTV et qui est présente sur le bassin versant, la convention de partenariat a également été modifiée dans les mêmes dispositions, afin de proposer une cohérence d’intervention à l’échelle du bassin versant.