Les distributeurs de Beaufort plébiscités par les membres du comité de programmation LEADER !

Vendredi 8 mars 2019, un groupe d’élus et de membres de la société civile a visité la coopérative laitière de Moûtiers, ainsi que les distributeurs automatiques de Beaufort, investissement cofinancé par le fonds européen LEADER.

Pour tout renseignement sur LEADER : sonia.coutaz@tarentaise-vanoise.fr

Dans le cadre du programme LEADER Tarentaise Vanoise, l’APTV propose en 2019 une série de visites pour aller à la rencontre des porteurs de projets qui ont bénéficié de cette aide européenne et pour mieux connaitre, ainsi, les opérations réalisées.

Ce circuit de visites a été lancé vendredi 8 mars avec  la SICA et la coopérative laitière de Moûtiers. Les  distributeurs automatiques de Beaufort installés sur le parvis de la gare et devant la coopérative ont bénéficié d’une aide de l’Europe ainsi que de Conseil Savoie Mont-Blanc.

Ces installations ont été retenues par LEADER, car elles permettent de sécuriser les activités agricoles de la vallée, notamment en diversifiant les modes de commercialisation du Beaufort en circuits courts. En effet, on assiste depuis quelque temps à une déstructuration des horaires d’actes d’achat, les consommateurs étant désireux de réaliser leurs achats à toute heure… Par ailleurs les voyageurs prenant le train à la gare de Moûtiers, encombrés de leurs bagages, ont peu la possibilité d’aller rejoindre la coopérative de l’autre côté de la voir ferrée.

Après un an de fonctionnement, les résultats sont bons. Le distributeur de la gare permet d’écouler 1 tonne de Beaufort sur une année. Celui près de la coopérative, 1,5 tonne. Ce qui représente en moyenne la quantité de Beaufort qu’écoulerait un crémier parisien. La vente d’autres fromages a été testée (tomme, …) mais ceux-ci ont rencontré moins de succès, ils ont donc été retirés des casiers.
Comme prévu, le distributeur présent devant la gare a un fonctionnement très saisonnier, rythmé par les périodes touristiques, surtout hivernale. Faute d’achat suffisant il est d’ailleurs arrêté de la mi-mai à la mi-juillet. Le distributeur près de la coopérative en revanche fonctionne à l’année et les ventes s’effectuent à 80 % en dehors des périodes d’ouverture du magasin : tôt le matin, quelques heures après la fermeture, parfois même en pleine nuit.
Un système prévient par portable en cas de défaillance du système réfrigéré mais également pour anticiper les réapprovisionnements en cours de journée ou de week-end.

Joël Duclos, directeur, a ensuite fait visiter le reste de la coopérative au groupe : cave d’affinage et atelier de fabrication. Puis à laisser une salle de réunion à disposition pour le déroulement d’un nouveau comité de programmation avant d’offrir le verre de l’amitié en fin de séance. Un accueil qui a été très apprécié des participants !