L’APTV vote son budget 2018

Le jeudi 15 mars, les délégués syndicaux se sont réunis pour le vote du budget primitif 2018. A l’occasion de cette séance, le budget 2018 de l’APTV a été validé pour un montant total de 1 917 746  €.

Les recettes proviennent des programmes Européens (FEADER et FEDER), de l’Etat, de l’Agence de l’eau, de la Région Auvergne Rhône Alpes et du Département de la Savoie. Les participations des communautés de communes membres ne connaissent pas d’augmentation.

Également à l’ordre du jour de cette séance du comité syndical : la présentation du Contrat Local de Santé (CLS), la mise en œuvre d’une coopération Leader sur le thème de la saisonnalité avec le territoire Marenne Oléron ainsi que la candidature à un nouveau Plan d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI).

Le Contrat Local de Santé, dont l’élaboration a démarré en 2014, vise à définir la mise en œuvre d’une stratégie adaptée aux besoins de santé de la population. Il permet de travailler sur  la promotion de la santé, la prévention, les politiques de soins, l’accompagnement médico-social et  les déterminants de la santé. Cette démarche se déploie en partenariat étroit avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), les partenaires institutionnels et les acteurs du territoire. Le Contrat a été validé à l’unanimité par le comité syndical et devrait être signé prochainement avec l’ARS.

Dans le cadre du programme Leader, les GAL de Tarentaise Vanoise et de Marennes Oléron échangent régulièrement sur la thématique de l’emploi saisonnier et souhaitent engager une collaboration sur ce thème afin de faciliter la mobilité des saisonniers, d’optimiser leurs démarches et de définir un réseau d’entreprises capables de proposer des boucles saisonnières (été-hiver / mer-montagne). Les partenaires associés sont l’APTV, le syndicat Mixte de Pays Marennes Oléron, la commune des Belleville, le Comité de Bassin d’Emploi de l’arrondissement d’Albertville et le Comité de Bassin d’Emploi de Marennes Oléron.

Depuis sa création, l’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise a porté des stratégies de gestion des risques d’inondation à l’échelle du bassin versant de l’Isère en Tarentaise à travers deux Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI). Malgré l’amélioration de la protection de certains enjeux du territoire, des secteurs urbanisés et des équipements principaux de la vallée restent vulnérables aux risques d’inondation et torrentiels. Aussi le comité syndical a souhaité s’engager dans une candidature à un nouveau plan qui permettra de mobiliser des financements pour engager des actions de prévention et de protection des enjeux exposés au risque d’inondation à l’échelle du bassin versant de l’Isère jusqu’à la confluence avec l’Arly à Albertville.

En clôture de la réunion, un temps a été organisé à l’occasion du départ de Pierre-Yves Grillet, chef de projet SCOT de l’APTV, qui occupera de nouvelles fonctions à l’EPFL de la Savoie à partir de début avril.