Inondations en Tarentaise, le service GEMAPI mobilisé

Les 14 et 15 novembre derniers, les débits de l’Isère et de ses affluents ont fortement augmenté en raison des fortes pluies et d’une limite pluie-neige élevée. La neige tombée abondamment en altitude lors des jours précédents a fondu rapidement et a contribué à l’augmentation des débits. Ces derniers ont atteint les valeurs d’une crue vingtennale (Q20) entre Aigueblanche et Albertville. Cela signifie que cet épisode a une chance sur 20 de se produire chaque année.

Le service GEMAPI s’est mobilisé dès le mardi 14/11 afin de surveiller les cours d’eau du territoire et d’anticiper les désordres potentiels. Le mercredi 15/11, les agents se sont rendus sur une trentaine de secteurs entre Bourg Saint Maurice et Tours en Savoie. De nombreuses érosions et débordements ont été observés, notamment à Bourg-Saint-Maurice et à Notre-Dame-de-Briançon, commune de la Léchère. Des opérations d’urgence ont ainsi été nécessaires :

  • Bourg-Saint-Maurice : une érosion en rive droite de l’Isère a entraîné un recul de berge de près d’une trentaine de mètres menaçant les enjeux de la zone des Colombières. Des travaux de protection ont été réalisés par l’entreprise Bruno TP (enrochement et épis pour rediriger les écoulements). 
  • Notre-Dame-de-Briançon : le ruisseau de la Fougère a débordé, charriant d’importantes quantités de matériaux qu’il a fallu enlever rapidement pour permettre à nouveau les écoulements du cours d’eau dans son lit. Cette intervention à été réalisée par ETRAL TP. De nombreuses habitations ont été impactées ainsi que les voies de communication ferroviaire et communale. Les débordements de l’Isère ont également impacté plusieurs habitations et infrastructures sur ce secteur, atteignant par endroits 1m-1,5m d’eau. 

En plus de ces interventions, des travaux sur les ouvrages GEMAPI ont été réalisés comme les curages des plages de dépôt. 

Ces désordres ont nécessité une coordination entre les communes, qui ont assuré la gestion de crise, l’APTV au titre de la compétence GEMAPI ainsi que de nombreux acteurs, comme le service RTM de l’ONF et les entreprises de TP du territoire.